Les différents types d’acné

acné

Quels sont les différents types d’acné

 

 

 

On les nomme boutons, d’acné , imperfections ou encore comédons.

On retrouve plusieurs types de lésions causées par l’acné adulte d’adolescence ou d’adulte.
Il existe plusieurs types d’acnés et chaque lésion a ses spécificités et représente un stade différent de l’acné.

 

Lésions rétentionnelles, inflammatoires, et kystique toujours sur un fond de séborrhée augmentée (ou hyperséborrhée) et de dysménorrhée.

 

Elle se traite d’une manière différente d’ou l’important de d’identifier le type d’acné dont vous souffrez.
Je vous conseille de faire appel à un professionnel certifié qui a les compétences nécessaires pour vous aider à comprendre les problèmes de votre peau.

La peau est une barrière protectrice qui lutte contre les désagréments internes et externes. 
Pour toutes celles et ceux qui souhaitent avoir un accompagnement personnalisé contactez-moi !

 

 

Les microkystes

Sont des comédons fermés de la même couleur que votre peau.
Dans ce cas, le canal pilaire du follicule pilo-sébacé est bouché, le sébum ne peut plus s’écouler normalement et il se forme une petite bosse sous la peau, que l’on ressent au toucher dans le centre présente un point blanc. 

 

L’acné kystique
Les kystes apparaissent naturellement en cas d’acné persistante dans le temps et de lésions inflammatoires importantes, mais également à la suite de manipulations multiples, de l’utilisation de produits non adaptés et de trituration des boutons.

Pour l’acné kystique, le comédon est enfermé dans une coque fibreuse qui empêche le sébum de s’écouler normalement vers l’extérieur.
Dur et profond, le kyste peut rester des mois ou des années, sembler disparaître puis réapparaître, en fonction de l’état inflammatoire ou du cycle menstruel.
Difficiles à éliminer compte tenu de leur profondeur, les kystes sont aussi les lésions qui laissent le plus de cicatrices, suite a la tentative de les percer.Manuellement, sont donc non seulement inefficaces, mais peuvent laisser des traces à long terme.

acné sous peau

Comédons ouverts

Les comédons ouverts peuvent se transformer en lésions enflammées, lorsqu’ils sont envahis par la bactérie très spécifique de l’acné, donc les lésions rétentionnelles deviennent alors des lésions inflammatoires, des boutons appelés papules entrent en jeu.
Entre 1 et 4 millimètres, elles sont souvent entourées d’une auréole rouge et sont souvent douloureuses.

Bon à savoir
Les papules peuvent aussi apparaître spontanément sans la présence d’un point noir pré-existant. 

Et Lorsque, l’inflammation s’aggrave, la papule se complète d’une pustule sur le dessus du bouton, est on parle d’acné papulo-pustuleuse.
Les pustules sont remplies de liquide blanc ou jaune infecté, qui peut s’évacuer ou au contraire migrer plus profondément dans la peau. Ils forment alors soit des nodules ou des kystes.
L’acné kystique est la forme la plus sévère et la plus difficile à traiter de l’acné.

 

Les Nodules :

Elles sont présentes dans les formes les plus graves d’acné.
Il s’agit de gros boutons enflammés arrondis, palpables dans ou sous la peau.
Ils peuvent évoluer vers un abcès, sa rupture et la formation de marques et cicatrices résiduelles.

 

Les Papules 

Boutons rouges enflammés
Boutons caractérisés par leur grosseur et rougeur.
Ils sont douloureux et chauds au toucher. Ils peuvent se résorber ou évoluer vers des pustules.

 

 

Pustules 

Boutons jaunes enflammés Boutons à contenu purulent. Ils peuvent se vider et se résorber, mais ont tendance à récidiver.


Ne jouez pas avec la peau faite vous accompagner !

 

LES PRODUITS TESTÉS ET APPROUVÉS

 

Leave a Reply